Journée mondiale du rangement de bureaux : Pour 76% des français, un bureau bien rangé est synonyme d’efficacité !

Depuis 2013, le 21 mars est un jour un peu spécial au travail, puisqu’il s’agit de la journée mondiale du rangement de bureau. Sachant que les Français passent en moyenne  99 117 heures sur leur lieu de travail au cours de leur vie**, les bureaux prennent tout à coup une dimension particulière, entre espace personnel et lieu de vie commun avec les collègues ! A l’occasion de cette journée, Interface, leader mondial de la conception et la fabrication de sols design et modulaires, a interrogé les français sur leurs perceptions et autres manies de rangement de leurs espaces de travail. Des bureaux rangés, plutôt synonyme d’angoisse ou d’efficacité ? Le désordre chez les collègues : indifférence ou agacement ? Autant de questions auxquelles 1 031 Français ont répondu !
 
Un bureau rangé = efficacité !
Bien que le rangement soit une notion propre à chacun, pour 76 % des sondés, un bureau bien rangé est forcément synonyme d’efficacité. Ainsi, les plus soigneux se sentent également plus productifs ! Bien qu’adeptes du désordre créatif, 19 % des français font attention à ranger leurs affaires par esprit de conformité : un sentiment plus marqué chez les hommes qui sont près de 20 % à soigner leur désordre en pensant à leur collègues (vs 17 % des femmes). Enfin, 5 % des personnes interrogées se sentent oppressées lorsque tout est bien rangé, notamment les 18-34 ans (7 %)
 
Des français disciplinés 
Une grande majorité (60 %) des français font en sorte que leur espace de travail soit rangé le soir en partant 27% d’entre eux avouent même un petit côté maniaque… et ne laissent jamais rien trainer sur leur bureau ! Seul 12% des sondés préfèrent le désordre et n’hésitent pas admettre que plus il y en a, mieux ils se sentent…
 
Le désordre chacun chez soi …
43 % des français s’accommodent du désordre de leurs collègues tant que cela n’empiète pas sur leur espace (48 % chez les femmes), alors que 41 % y sont totalement indifférent. En communauté, la vue de bureaux mal rangés peut s’avérer problématique pour certains : c’est ce que déclarent 16 % des sondés qui sont gênés par le désordre qui les empêchent de se concentrer ! Et encore une fois, ce sont les hommes (17 %) et les jeunes (20 %) qui déclarent y être les plus sensibles…
 
Montre-moi ton bureau, je te dirais qui tu es !
Mais alors, quelle image se fait-on d’un collègue dont le bureau est désordonné ? Pour 47 % des sondés, il doit être désorganisé et moins rigoureux, à l’image son espace de travail ! Un sentiment plus fort pour 49 % des hommes (vs 45 % des femmes) et des plus anciens (48 % des 55 ans et +). 24 % pensent que le maître des lieux est « sous l’eau », submergé de travail ! Enfin, pour 29 %, ce doit être un créatif qui bouillonne d’idées. Une impression partagée par 30 % des 18-34 ans.
 
La tendance, c’est le rangement ?
Flex office, clean desk, … tous ces nouveaux changements dans les espaces de travail sont-ils favorables au rangement des bureaux ? Oui, pour 35 % des français qui pensent que cela sensibilise davantage les collaborateurs au rangement et donc au vivre ensemble 48 % ne partagent pas cet avis (surtout les femmes : 50 %) et vont même plus loin : pour eux les bureaux deviennent froids et impersonnels… 18 % d’entre eux testeraient bien le Flex office mais restent sceptiques quant à l’impact de cette tendance sur le rangement de bureaux… et plus particulièrement les jeunes (23 %).
 
 
*Méthodologie du sondage
Etude en ligne, réalisée par Toluna pour Interface, auprès de 1 031 répondants représentatifs de la population française, âgés de 18 ans et plus, les 16 et 17 mars 2018.
 
A propos d’Interface
Interface est le leader mondial dans la conception et la production de dalles de sols eco-responsables. Ses produits qui allient beauté, innovation et qualités environnementales, permettent à chaque entreprise d’exprimer sa propre vision du Design. Interface a été l’une des premières entreprises à s’engager publiquement en faveur du développement durable, avec la promesse prise dès les années 90 d’éliminer tout impact négatif sur l’environnement d’ici à 2020. Connu sous le nom de « Mission Zéro », cet engagement fort, partagé par tous et à tous les niveaux, permet à l’entreprise de sans cesse repousser les limites pour atteindre son objectif. Au terme d’une décennie d’effort, Interface est aujourd’hui en position d’atteindre ses objectifs d’ici 2020 et est largement reconnue pour toutes ses avancées. L’entreprise poursuit cet engagement par une nouvelle mission, « Climate Take Back », qui vise à reprendre le contrôle du climat. L’approche de l’entreprise en matière de Design et d’Innovation lui a valu de nombreux prix et récompenses tels que le Athenaeum Good Design pour ses collections Fotosfera et Urban Retreat, le Prix Hermès de l’Innovation 2014, dans la catégorie « Amélioration de la relation entre l’homme et la nature » pour son programme Net-Works™ (lepremier modèle de business inclusive et collaborative au monde), également récompensé lors des European Business Awards pour l’environnement dans la catégorie « Business Coopération » en décembre de cette même année. Depuis mars 2018, Interface France a inauguré son nouveau flagship européen. Situé en plein cœur de la capitale, ce nouveau lieu innovant est une véritable vitrine des convictions et de l’expertise développées par l’entreprise au fil des années en matière, de design biophilique, de développement durable et de bien-être au travail. En septembre 2018, Interface finalise le rachat de Nora® et propose à présent des sols en caoutchouc intégrés à son offre de dalles de moquettes et de LVT.

Laisser un commentaire