SAGEGLASS : la médiathèque de Lodève choisit le vitrage électrochrome pour un maximum de confort

sageglass
La construction d’une nouvelle médiathèque constitue la première étape de la création  d’un grand pôle culturel de la ville de Lodève et de la Communauté de communes  Lodévois et Larzac, appelé « Confluence ». Cet équipement public permettra l’accès à la connaissance et à la culture pour tous. La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a  apporté son soutien à ce projet de construction qui a reçu la médaille d’argent du  concours de l’ADEME.

UNE RÉNOVATION QUI VALORISE LE BÂTIMENT EN L’INSCRIVANT DANS SON ENVIRONNEMENT NATUREL

Le chantier de la médiathèque de Lodève consiste en la réhabilitation d’un lycée datant  du 19e siècle et en la construction d’une annexe sur l’ancienne cour de celui-ci. Ce projet de rénovation s’organise en éventail autour d’une tour, vestige des anciens remparts de la ville, et d’un patio. La médiathèque a été conçue comme un espace très ouvert avec  des parois vitrées qui apportent clarté et luminosité à l’intérieur du bâtiment et mettent en valeur la beauté du site environnant, la ville étant encaissée entre le Haut Languedoc, le pic de Saint-Loup et le plateau du Larzac. Ces baies ouvrent également le bâtiment sur la ville, pour que le centre culturel soit visible et attractif avec, côté place publique, une belle vue sur la cathédrale Saint-Fulcran, bâtiment typique du gothique méridional.

UNE ARCHITECTURE DISTINCTIVE

La médiathèque affirme une identité forte, notamment au travers d’une ossature en bois légère pour un rendu esthétique et chaleureux, d’une ombrelle qui la protège du soleil côté sud et de vitrages dynamiques SageGlass installés sur la façade ouest et dans une verrière. Ces derniers permettent à la médiathèque d’être réellement innovante et de se passer de stores, qui auraient compromis le design voulu par les architectes et auraient requis une maintenance intensive.

DES MATÉRIAUX INNOVANTS POUR UN BÂTIMENT PERFORMANT ET CONFORTABLE

Le choix du vitrage électrochrome SageGlass s’est également imposé pour des raisons de  confort. La ville étant encaissée, elle subit des températures très chaudes l’été et très  froides l’hiver ; il était donc inenvisageable de se passer de protection solaire. Pour  maintenir l’esthétique d’un bâtiment sans store et très vitré, tout en contrôlant les  apports de chaleur et l’éblouissement, les vitrages SageGlass, qui se teintent en fonction  de la luminosité extérieure, étaient la solution idéale. Ils font en outre pénétrer un  maximum de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment, et garantissent donc le confort  thermique et visuel de ses occupants.
Un plancher chauffant a également été installé, dont la composition en bois et laine de verre isolante absorbe le son diffusé dans des espaces largement ouverts, pour un grand confort acoustique.
Les solutions sont donc réunies pour en faire un bâtiment confortable en toutes saisons,  utilisant le moins d’énergie possible.
Les architectes se sont d’ailleurs appuyés sur les exigences des référentiels HQE (Haute Qualité Environnementale) et BBC Effinergie Rénovation, qui distinguent les bâtiments ayant de très bonnes performances environnementales et énergétiques. Le maître  d’oeuvre a ainsi privilégié l’utilisation de matériaux naturels (fibre de bois, laine de  roche) pour renforcer l’isolation et garantir l’étanchéité du bâtiment. Le vitrage électrochrome a également contribué à cet effort en limitant la consommation  énergétique du bâtiment et en optimisant le confort de ses occupants.
Enfin, la démarche BDO (Bâtiment Durable Occitanie), un outil pédagogique  d’accompagnement et d’évaluation sur les aspects environnementaux, sociaux et économiques du bâtiment dans le cadre des spécificités architecturales de la région a salué le choix du vitrage SageGlass pour la réhabilitation de ce bâtiment ancien.

Laisser un commentaire