Lutte contre les ilots de chaleur : ECOVEGETAL végétalise le toit de la Capitainerie de Sanary-sur-Mer (83)

Pour lutter contre les effets du réchauffement et les ilots de chaleurs, ECOVEGETAL (1) vient de végétaliser, pour le compte d’une entreprise de travaux publics locale, SMC BTP, la toiture de la capitainerie de Sanary-sur-Mer pour une surface totale de 195 m². 

photos avant/après

Les toitures-terrasses végétalisées sont de plus en plus utilisées comme un espace de vie. Elles offrent la possibilité de compenser les pertes de surfaces naturelles, apportent des solutions aux questions de gestion des eaux pluviales et réduisent les effets dus aux  îlot de chaleur dans les quartiers de ville très denses comme c’est le cas à Sanary-sur-Mer. Il existe de nombreux types de toits végétalisés comme la végétalisation extensive simple, la végétalisation semi intensive ou intensive (2) ou encore le potager urbain.

A Sanary-sur-Mer il s’agit d’une végétalisation semi-intensive avec un système LAVANDULIS ©, composé de plantes vivaces endémiques plantées en godets. Ici, elles ont été plantées dans du substrat JARDILIGHT 1.1 ©. LAVANDULIS © offre de nombreuses possibilités d’aménagement, en association avec des revêtements accessibles et des terrasses. LAVANDULIS © est l’association idéale de plantes aromatiques et vivaces florifères, mises en œuvre en général sur une épaisseur de substrat conseillée entre 15 et 30 cm pour un poids à capacité maximale en eau de 305 kg/m2, une capacité de rétention d’eau de 135 l/met un coefficient de ruissellement de 0,28. A Sanary-sur-Mer, un drain à rétention d’eau a été posé sur une natte absorbante et de protection. L’irrigation se fait ici par un système goutte à goutte. Les zones stériles en gravier roulé sont séparées de la végétalisation par des profils ajourés en Magnelis de 20 cm de hauteur de type DPM200 et d’épaisseur 15/10ème.

La composition végétale LAVANDULIS © apporte une note fleurie au fort pouvoir tapissant, obtenue par des arbustes ou vivaces odorantes, comme le thym, la valériane et la lavande qui peuvent atteindre 80 cm de hauteur. Citons, à titre d’exemples, parmi les plantes endémiques utilisées ici : « asteriscus maritimus », une astérolide (3) maritime avec ses feuilles persistantes épaisses, ver foncé et ses fleurs jaune vif, d’avril à juin, pouvant remonter en septembre-octobre ou encore « myrtus communis « guilli » , une étonnante variété de myrte miniature a toutes petites feuilles persistantes et très aromatiques. 

Les toitures végétales aident à lutter contre les effets de la sécheresse 

Les toitures végétales, avec leurs plantes adaptées au climat, capables d’offrir des coefficients élevés de rétention temporaire d’eau, permettent de lutter contre les effets néfastes des ilots de chaleur que l’on retrouve sur les surfaces artificielles imperméables.  Leur floraison abondante favorise le développement de la biodiversité.

(1) ECOVEGETAL, leader en France des parkings perméables, avec plus de 4 millions de m² et co-leader des toitures végétalisées emploie 100 personnes réparties sur 4 sites de production en France. Son siège social est situé à Broué dans l’Eure-et-Loir (28).

(2) la végétalisation extensive est composée de sedums, la végétalisation semi-intensive est composée de sedums, de graminées et de vivaces sur une épaisseur de substrat plus importante. 

(3) un astérolide est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. L’espèce est originaire des iles Canaries, du Portugal, de la Grèce et de la Méditerranée occidentale 

Laisser un commentaire