Une commande d’éclairage Bluetooth pour le Temple de Lutry

Un éclairage intelligent pour un bâtiment historique

Dans le Temple de Lutry, une commande d’éclairage Bluetooth permet de modifier les scénarios lumineux au gré des besoins

La construction de l’édifice classé monument national remonte au XIe siècle. C’est pourquoi quiconque entreprenant des travaux ou toute installation technique dans le Temple de Lutry, au cœur de la vieille ville du même nom, doit se plier à des instructions strictes. Ainsi, dans le cadre de la récente rénovation de l’éclairage et du passage à la technologie LED, le câblage existant a dû être utilisé dans la mesure du possible. Toutefois, grâce à la technologie radio de Tridonic, une commande d’éclairage moderne a pu être mise en place.

Une architecture millénaire

La commune suisse de Lutry, sur les rives du lac Léman, est une petite ville pittoresque. Entourés de coteaux, un château du XIVe siècle, une promenade sur les berges du lac ponctuée d’un vieux port, ainsi qu’un centre-ville historique protégé sont autant d’invitations à l’exploration. Le Temple de Lutry est une attraction à ne pas manquer : il s’agit de l’église paroissiale réformée de Saint-Martin située au cœur de la vieille ville. Construite à l’origine pour servir d’église à un prieuré bénédictin au XIe siècle, elle est riche d’une histoire architecturale millénaire. De nombreux aménagements et transformations furent exécutés au fil des siècles : le chœur polygonal date de 1260, la nef fut transformée en 1344 après un incendie, tandis que les chapelles latérales nord furent ajoutées aux XIVe et XVe siècles.

tridonic1

D’autres modifications furent encore apportées après la Réforme. Ainsi la tour actuelle fut-elle érigée en 1544, et le portail de style Renaissance fut-il créé entre 1569 et 1578. La Réforme pourrait en outre avoir donné l’impulsion décisive pour les peintures décoratives inspirées du maniérisme et de la Renaissance, qui ornent les voûtes et la nef : on raconte en effet que la paroisse avait promis de se réformer en échange de ce travail. Cette hypothèse n’est pas historiquement prouvée, mais ce qui est avéré, c’est que les peintures datent du XVIe siècle et ont été réalisées par Humbert Mareschet.

Focus sur des commandes intelligentes et peu énergivores

Depuis l’automne dernier, les précieuses fresques, mais aussi tous les autres superbes détails architecturaux de l’église rayonnent d’un nouvel éclat : Saint-Martin s’est en effet dotée d’une solution d’éclairage moderne. Les responsables du Service de l’aménagement du territoire et bâtiments de Lutry espéraient, en remplaçant l’éclairage halogène existant par la technologie LED, réaliser de considérables économies d’énergie et réduire les frais d’entretien. Ils souhaitaient en outre installer un système de commande qui permettrait une meilleure adaptation de la lumière aux différentes utilisations de l’église.

Afin d’honorer ces instructions, le bureau de conseil en éclairage chargé du projet, Senseco, installé à Lausanne, a toutefois dû venir à bout d’un défi de taille.

« Nous ne pouvions en aucun cas toucher à la structure historique de l’église », explique Yannick Le Moigne de chez Senseco. « Et la pose de câbles d’alimentation ou de lignes de données était un véritable sujet tabou. Nous avons donc résolu le problème en recourant à un système de commande sans fil de l’éclairage. »

Chaque point de lumière est désormais équipé d’un module de commande basicDIM Wireless de Tridonic et fait ainsi fonction de nœud dans un réseau maillé Bluetooth.

Une solution complète et ergonomique pour l’électricien et l’utilisateur

Grâce au module communiquant sans fil basicDIM Wireless Casamby Ready, dont le boîtier ne mesure que 50 x 26 x 33 mm, l’installation d’un système de commande de l’éclairage est véritablement aisée. Une fois reliés aux drivers LED des luminaires à contrôler, les modules créent automatiquement un réseau comprenant jusqu’à 127 points lumineux, au sein duquel ils peuvent alors envoyer les commandes de commutation ou de gradation. Le module s’accompagne d’une interface configurable 1-10-V et d’une interface DALI ainsi que d’un contact de relais commutable. Des capteurs peuvent être intégrés en option. Les luminaires reliés entre eux peuvent en outre être rassemblés en groupes afin de créer des scénarios lumineux.

Un éclairage d’accentuation théâtral ou une clarté complète

L’église a été équipée de différents composants d’éclairage : dans la nef se trouve un grand lustre circulaire à éclairage direct et indirect, deux modes commutables séparément. Des projecteurs compacts ont été placés sur la corniche des piliers, qui éclairent les voûtes d’un faisceau légèrement plus large ou accentuent d’une légère lumière rasante le tracé des nervures et des arches. Des luminaires individuels éclairent en outre l’orgue, le chœur, l’autel, la nef latérale, la chaire et l’entrée. Nadine Le Moigne, directrice de projet chez Senseco, souligne les avantages de l’installation : « Grâce au système de commande d’éclairage, tous ces points de lumière peuvent désormais être regroupés pour former des combinaisons à l’envi et créer, à l’aide de paramètres individuels prédéfinis, les scénarios lumineux les plus variés, afin d’adapter parfaitement l’éclairage aux diverses utilisations des lieux. »

tridonic3

Pour la configuration, l’application 4remote BT de Tridonic est disponible sur les smartphones ou tablettes dotés du système d’exploitation Android ou iOS. La définition de groupes de luminaires, la mise en marche, l’arrêt et la gradation de luminaires individuels ou de groupes de luminaires entiers ainsi que le réglage de valeurs de couleur RVB ou de températures de couleurs Tunable White pour des luminaires individuels ou des groupes de luminaires entiers (si les modules LED correspondants sont utilisés) se font via une interface graphique, intuitive et facile d’utilisation.

tridonic4

Une fois les configurations effectuées, elles peuvent aisément être sauvegardées sous forme de scénarios lumineux. Ainsi, dans l’église Saint-Martin, il existe un scénario pour l’office, un autre pour les événements musicaux ou littéraires dans le chœur ou dans la nef, et un autre encore pour les fameux concerts J. S. Bach. Il suffit d’un geste dans l’application pour lancer le scénario désiré. L’interface utilisateur basicDIM Wireless sur pile est également utilisée. Quatre scénarios peuvent être enregistrés, et l’intensité lumineuse des luminaires peut être modifiée via cette interface de commande au format d’un interrupteur.

Une combinaison logique et habile

Une solution élégante a par ailleurs été trouvée pour un interrupteur très particulier : lorsque les visiteurs souhaitent faire le tour de l’église, ils peuvent allumer eux-mêmes l’éclairage à l’aide d’un bouton-poussoir situé dans l’entrée, et commencer la visite. S’enclenche alors un scénario lumineux d’une durée d’environ huit minutes, qui éclaire la nef et les fresques du plafond avant de revenir lentement à une intensité plus faible vers la fin. Afin d’éviter toute interférence avec la messe ou avec d’autres événements, il a fallu s’assurer que le scénario « visite » ne puisse être appliqué via le bouton-poussoir que lorsqu’aucun autre scénario n’était en cours dans l’église.

C’est l‘actionneur DALI-RM/S de Tridonic qui a réglé cette question, grâce auquel un signal DALI établit un contact de relais.

« Nous avons câblé un module basicDIM Wireless sur l’entrée de l’actionneur DALI, ce module étant intégré à tous les scénarios lumineux de l’église. Le bouton-poussoir pour les visiteurs est relié à la sortie relais de l’actionneur via un autre module basicDIM Wireless », indique Maurizio Cucciniello de Tridonic au sujet du fonctionnement du système. Il ajoute : « Lorsqu’un scénario lumineux est activé dans l’église pour la messe, le module basicDIM Wireless du bouton-poussoir des visiteurs est séparé du reste du réseau via le DALI RM/S. » Si quelqu’un appuie alors sur le bouton-poussoir, l’ordre de commutation ne peut pas être transmis et rien ne se passe. C’est seulement lorsque le scénario lumineux « visite » est réactivé à l’aide de l’interface utilisateur ou de la tablette qu’il peut être lancé via le bouton-poussoir de l’entrée.

Résumé

Grâce au dispositif basicDIM Wireless, un système de commande d’éclairage a pu être mis en place dans le Temple de Lutry sans la moindre intervention dans la structure historique. Le système de commande communiquant via Bluetooth a été remarquablement facile à mettre en place et à programmer. Tant le curé que les sacristains et tous les autres utilisateurs de l’église, tels que les organisateurs de concerts et de lectures, se félicitent de ce gain de confort considérable : ils peuvent désormais sélectionner du bout des doigts un scénario lumineux pour l’ensemble de l’église ou régler selon leurs envies un luminaire individuel ou encore un groupe de luminaires. Quant aux visiteurs, ils profitent, en plus des événements, du plaisir d’admirer l’église paroissiale et ses impressionnantes fresques au plafond sous un éclairage grandiose grâce au bouton-poussoir de l’entrée.

Maître d’ouvrage : Service de l’aménagement du territoire et bâtiments, Lutry

www.lutry.ch/lutry-officiel/administration-communale/services-et-guichets/amenagement-du-territoire-et-batiments

Étude de l’éclairage : Senseco, Lausanne (CH), http://senseco.ch

Luminaires : ERCO, Lüdenscheid, www.erco.com

Lustres : Ville de Lutry

Produits Tridonic utilisés :

60 x module radio basicDim Wireless Casambi Ready

1 x interface utilisateur basicDIM Wireless

1 x DALI RM/S 4x10A

Application 4remote BT

À propos de la société Tridonic

Tridonic, en sa qualité de fournisseur leader de technologies d’éclairage à l’échelle mondiale, apporte à ses clients des solutions matérielles et logicielles intelligentes et synonymes de qualité, de fiabilité et d’économies d’énergie. À la pointe de l’innovation en matière de technologies d’éclairage en réseau, Tridonic développe des solutions évolutives et durables, qui permettent de nouveaux modèles d’entreprise pour les fabricants de luminaires, les gestionnaires de bâtiments, les intégrateurs de systèmes, les concepteurs et de nombreuses autres catégories de clients.

Pour faire avancer sa vision de l’«Internet de la lumière », Tridonic mise sur des partenariats avec d’autres experts du secteur. L’objectif est de développer ensemble des solutions technologiques novatrices qui transformeront les systèmes d’éclairage en réseaux intelligents et ouvriront la voie aux services associés. Sa connaissance approfondie du secteur fait de Tridonic le partenaire idéal, aussi bien pour les marques bien établies que pour les nouveaux venus sur le marché.

Tridonic est l’entreprise technologique du Zumtobel Group et a son siège à Dornbirn en Autriche. Durant l’exercice 2018/19, Tridonic a réalisé un chiffre d’affaires de 348,3 millions d’euros. Nos 1 778 collaborateurs hautement qualifiés ainsi que nos revendeurs dans 70 pays du monde sont les premiers acteurs du développement et du lancement de nouveaux systèmes d’éclairage innovants et en réseau.

Laisser un commentaire