Salon ROCALIA 2019 ROCAMAT présente sa gamme unique de Pierres Calcaires françaises STAND 6K72

Cette année, ROCAMAT exposera à ROCALIA du 3 au 5 décembre sur le STAND 6K72 de l’Association Pierre de Bourgogne. Répondant aux préoccupations d’esthétismes  et  de  durabilité des constructions, ROCAMAT présente une offre de plus de 40 variétés de pierres naturelles françaises. Partenaire de ses clients, ROCAMAT se positionne également en amont des projets et travaille en étroite collaboration avec les architectes,  les  bureaux  d’études  et  d’ingénierie,  et  les  maîtres  d’ouvrages afin de proposer les solutions les plus adaptées. Nos pierres sont disponibles sous forme de blocs bruts pour des fabrications neuves ou pour la restauration des monuments historiques. L’entreprise produit et livre, en France et à l’étranger, des revêtements  de façades,  de sols,  des  éléments  ouvragés pour les projets de bâtiments en pierre naturelles, ainsi qu’une gamme  standard pour la maison et l’aménagement d’espaces verts. ROCAMAT se distingue par sa capacité à fournir des volumes importants pour les grands  chantiers tout en ayant la capacité de réaliser sur‐mesure l’ensemble des éléments créés. Principales références finalisées depuis 24 mois comprennent : l’Hôtel Royal Champagne à Champillon (façades en pierre d’Euville et dallage en pierre de Rocherons), l’Institut Français  de Civilisations Musulmanes (IFCM) à Lyon (façades et poteaux en pierre de Massangis), la Médiathèque les 7 Lieux à Bayeux (revêtement de façade en pierre de Savonnières à contre‐ passe et dallage en pierre de Comblanchien), l’Apple Store des Champs Élysées à Paris (pierres de Sébastopol, Valanges et Buxy, pour l’habillage des murs, façades et sols), l’Agence Gide à Paris (pierres de Buxy bleu et Charmot, poteaux intérieurs et dallage), la Maison Chanel à Paris (pierres de Saint‐Maximin Liais et Saint‐Leu en façade), l’immeuble O’rigin à Nancy (façades en pierre d’Anstrude), le site Michelin à Paris (façade sur nid d’abeille pierre de Massangis jaune), la Banque CERA à Leuven en Belgique (façade en briquette en pierre de Comblanchien), l’Hôtel Tefang Portamn à Xiamen en Chine (façade en pierre de Charmot), la Goede Doel Loterijen à Amsterdam aux Pays‐Bas (dallage en pierre de Rocherons). Héritiers de savoir‐faire traditionnels, depuis 1853, toutes les pierres commercialisées sont emblématiques, extraites et transformées selon les normes de construction et de qualité en vigueur en France. Elles incarnent l’histoire de l’architecture du patrimoine français et trouvent également leur place au sein des rénovations et de nouvelles réalisations architecturales du 21ème siècle1   ‐  Les pierres de Saint‐Maximin et Saint‐Vaast, Euville, Savonnières et Comblanchien sont celles du « Paris d’Hausmann ». Sireuil, donne sa couleur dorée à Bordeaux. La pierre de Lens, a fait la Maison Carrée à Nîmes et la gare Saint Charles à Marseille. Massangis, pierre de Bourgogne, habille le Palais de Chaillot, la Tour Eiffel et le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe à Paris. La pierre de Tuffeau c’est la Touraine et les Châteaux de la Loire…

A propos de ROCAMAT 

Reconnu en France comme à l’étranger, ROCAMAT extrait et transforme la pierre calcaire française pour les principaux donneurs d’ordres que sont les grandes entreprises du BTP, les collectivités, les monuments historiques, les architectes et les acteurs de la filière pierre. L’entreprise exploite environ 20 carrières qui bénéficient toutes d’un plan de réaménagement du site, en cours et en fin d’exploitation. Alliance parfaite entre tradition et modernité, ROCAMAT compte parmi ses références le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe, le Musée d’Orsay, le Grand Louvre, le Ministère des Finances Bercy, la Fondation Louis Vuitton, le Palais de Chaillot à Paris, le Metropolitan Museum of Art à New York, l’Université de Stanford, le British Museum à Londres, le Brazilian British Center à Sao Paulo, le Siège social SAMSUNG à Séoul, l’Hôtel Ritz Carlton à Dubaï, la Banque du Luxembourg au Luxembourg, le Grand Hôtel Plaza à Singapour…

Laisser un commentaire