Le parc s’ouvre sur la ville

Paris Expo Porte de Versailles : La promesse d’un parc d’exposition de référence

« Le projet de modernisation de Paris Expo Porte de Versailles vise à conforter le leadership de Paris sur le marché du voyage d’affaires
international. Nous réinventons Paris Expo Porte de Versailles pour tous ses usagers, organisateurs, exposants, visiteurs et riverains afin qu’il devienne le parc de référence du XXIe siècle : plus ouvert, plus durable, plus beau, plus vivant, plus fonctionnel.
Ambitieux, il durera 10 ans, le temps de hisser le Parc aux plus hauts standards internationaux, d’en faire un modèle de développement durable, un lieu de vie autant qu’un centre d’affaires.
En attendant, les portes restent ouvertes : bienvenue à Paris Expo Porte de Versailles, l’exposition universelle permanente ».
PABLO NAKHLÉ CERRUTI,
Directeur Général de Viparis

«Notre objectif commun est de renforcer le leadership de Paris sur le marché très concurrentiel des rencontres et événements d’affaires. Pour maintenir cette position enviable, il nous faut donc plus que jamais continuer à investir dans des infrastructures d’accueil qui répondent aux dernières normes internationales et aux demandes de plus en plus exigeantes de nos clientèles. »

Didier Kling, Président de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France.

« La transformation de Paris Expo Porte de Versailles se poursuit. L’inauguration du nouveau Pavillon 6 et de deux hôtels marque la fin de la deuxième phase du programme d’investissement de plus de 500 millions d’euros qui s’achèvera en 2024. A l’issue de ce programme, Paris Expo Porte de Versailles sera non seulement le plus grand parc de congrès et expositions de centre-ville au monde, mais aussi le plus performant. Avec de nouveaux usages et une offre hôtelière renforcée, un véritable quartier de ville ouvert sur son environnement est en train de naître. Il illustre l’ambition d’Unibail-Rodamco-Westfield de développer dans les métropoles les plus dynamiques d’Europe et des Etats-Unis des lieux de vie où se conjuguent mixité des usages et qualité de service. »

Christophe Cuvillier, Président du directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield

Un projet architectural d’envergure

La modernisation de Paris Expo Porte de Versailles s’est construite autour de son héritage pavillonnaire, qui le rend unique. L’agence Valode & Pistre a été choisie pour mener la réflexion sur le schéma directeur du projet.
Depuis les années 90, l’agence Valode & Pistre accompagne Viparis dans la transformation du parc, étape par étape, pour le moderniser et l’inscrire dans les plus hauts standards internationaux. Valode & Pistre Architectes a ainsi conçu la restructuration des Pavillons 4 (1998), 5 (2003), 7 (2017), 6 (2019), ainsi que les espaces publics et la nouvelle passerelle.
Quatre autres architectes de renommée internationale ont également collaboré au projet, en livrant leur vision de l’une des façades des pavillons ou du futur complexe hôtelier.

Dominique Perrault : Façade du Pavillon 1

Le Pavillon 1, avec sa nef de 26 mètres de haut et ses 45 000 m², reste le plus grand espace de plain-pied du parc des expositions.
La façade est recouverte d’une double peau en tissu métallique tissé, de couleur dorée et argentée. Elle est positionnée quelques mètres devant la façade existante, son surplomb créant ainsi une galerie couverte et un auvent. Tour à tour opalescente, réfléchissante ou transparente, elle reflète la lumière du jour ou les éclairages nocturnes et vibre selon l’angle de vision du passant.

http://www.perraultarchitecture.com/fr/projets/3291-renovation_du_hall_1_de_paris_expo_porte_de_versailles.html

Christian de Portzamparc : Façades des Pavillons 2 et 3

Les Pavillons 2 et 3 sont entièrement restructurés. Ce projet prend en compte l’exceptionnelle dimension horizontale du bâtiment. Le traitement des façades des Pavillons 2 et 3 joue sur une alternance de plein ou de vide, de matières réfléchissantes ou absorbantes, de verticalité ou ’horizontalité ou de ligne de force.

© Christian de Portzamparc / Valode & Pistre Architectes

Denis Valode et Jean Pistre: Pavillon 4

Valode & Pistre Architectes est intervenu pour la reconstruction du Pavillon 4 dès la fin des années 90.
Ce pavillon répond d’ores et déjà aux ambitions de polyvalence, de performance, de confort ainsi qu’à l’ambition architecturale du projet de modernisation.
Afin d’améliorer le confort des visiteurs et de marquer l’entrée principale du hall devenu pavillon, un auvent de grande dimension couvre l’espace, révélant ainsi une nouvelle place de vie.

Jean Nouvel : Auvent du Pavillon 6

Un nouveau Pavillon 6 voit le jour, à la place des anciens Pavillons 6 et 8. La structure du Auvent permet de suspendre une multitude de messages lumineux de tailles et de couleurs variables. À l’approche de la manifestation, la façade se déplie peu à peu, laissant apparaître des rais de lumière colorés. Ce mouvement combiné s’achève le jour de l’ouverture de l’événement, à la manière d’un compte à rebours. Quelques jours avant la fin de l’événement, le mouvement inverse s’amorce.

© Viparis

Denis Valode et Jean Pistre : Pavillon 7 et Paris Convention Centre

Bâtiment emblématique de l’architecture brutaliste dont il est l’héritier, le Pavillon 7 surplombe le parc et la ville de Paris.

La structure originelle en béton armé de l’ouvrage est mise en valeur et modernisée. Une nouvelle façade vitrée est créée. Grâce à ses vitrages plissés, elle amène un effet d’ondulation à chaque niveau, symbolisant le perpétuel mouvement des expositions et le dynamisme qui anime l’ensemble du parc, tout en offrant aux visiteurs du Pavillon 7 une vue exceptionnelle sur Paris. Il accueille au niveau 7.3 Paris Convention Centre, plus grand centre de congrès d’Europe.

© Valode & Pistre Architectes et © Bullit Studio

Jean-Michel Wilmotte : Établissements hôteliers

Un projet architectural composé de 2 hôtels totalisant 452 chambres à l’intérieur du parc, créant ainsi une nouvelle porte sur le parc, avenue de la Porte de la Plaine.
La volumétrie générale des deux bâtiments et la composition des façades ont été développées afin de créer un ensemble harmonieux.
De grandes baies vitrées mettent en scène la vie intérieure au rez-de-chaussée, le corps du bâtiment, composé quant à lui d’une série de volumes empilés crée un mouvement sur toute la longueur des façades. En
toiture, deux terrasses visibles depuis le périphérique et les environs, créent un signal fort, mises en valeur la nuit par à un éclairage soigné.

© Francis Amiand et © Wilmotte & Associés Architectes
© Nicolas Anetson et © Wilmotte & Associés Architectes

Le nouveau Pavillon 6 : Un nouveau quartier de Paris

Le projet du Pavillon 6 est une étape clé de la métamorphose de Paris Expo Porte de Versailles, notamment par le nouveau quartier qu’il génère. Depuis le lancement du projet, Valode & Pistre accompagne cette restructuration : au-delà de la recherche toujours plus poussée de performance technique des pavillons, l’objectif est d’ouvrir davantage le parc sur la ville et d’y augmenter la présence de la nature. Les déplacements entre les pavillons deviennent d’agréables promenades favorisant les moments de détente et de rencontre.
Le Pavillon 6 est donc le centre d’un nouveau quartier à l’extrémité Est du parc, autrefois façade de services. Ce hall d’exposition, les hôtels, les espaces événementiels, les restaurants, les bars, la ferme urbaine, les carrés de culture partagés, les jardins et les allées forment ensemble un nouveau pôle urbain parisien (voir détails dans les autres fiches du dossier de presse). Ce quartier s’organise autour de deux places étagées : une place urbaine, ouverte sur l’avenue de la Porte de la Plaine et signalée par une sculpture monumentale d’Arne Quinze ; et une autre en contrebas, signalée par l’auvent du Pavillon 6 et ses « journaux lumineux » qui ouvrent la voie à de nombreuses possibilités d’animation.

Un hall d’exposition nouvelle génération

Pour la conception du Pavillon 6, le cabinet d’architecte Valode & Pistre a imaginé un grand volume aux formes arrondies. La façade, blanche et cannelée verticalement, dont la perception varie selon les éclairages de la journée, est volontairement sobre, en contrepoint de l’architecture très expressive du Pavillon 4. L’intérieur se caractérise par ses grandes portées, la possibilité infinie d’accrochages à une maille d’élingage très dense et le contrôle total de la température en chaud et froid, quel que soit le taux d’occupation et la météo. Le Pavillon 6 propose 15 000 m² d’espaces (divisibles en deux sous-espaces) avec 9 m de hauteur sous plafond, dont 5 400 m² sans poteau, auxquels il faut ajouter 250 m² de salles de réunion.

Pavillon 6_Intérieur_(c)Valode et Pistre Architectes

C’est sur le toit de ce dernier que seront inaugurés prochainement (printemps 2020) la plus grande ferme urbaine en toiture d’Europe, ainsi qu’un restaurant, un bar, et une salle événementielle. À la fois polyvalent et de haut niveau technologique, le Pavillon 6 est représentatif d’une nouvelle génération de halls d’exposition.

HALL6-MARCHE vue toiture

Design durable, la nature s’installe à l’intérieur

Le fil conducteur de l’architecture intérieure du Pavillon 6 s’inscrit dans la continuité du design d’environnement extérieur de Saguez & Partners sur l’ensemble du parc, assurant ainsi une cohérence globale tout au long du parcours des visiteurs, dedans comme dehors. Le design du mobilier et le choix des matériaux sont inspirés de la « nature en ville ». Ils installent le végétal à l’intérieur, tout en apportant une atmosphère chaleureuse dans le hall. Du parking au rooftop en passant par la passerelle du 2e étage qui dessert les hôtels, les voies de circulation, les espaces d’accueil et de services sont habillés de lames verticales acoustiques en bois de chêne. Des lignes de lumière intégrées, au niveau des paliers et des salles de réunion, créent des repères à échelle humaine, naturels et chaleureux, dans un bâtiment hors normes à très forte fréquentation.

DESIGN D’ENVIRONNEMENT EXTÉRIEUR : LA PART BELLE AU VÉGÉTAL

L’agence Saguez & Partners a imaginé le parcours visiteur comme une immense promenade végétalisée, rythmée par une diversité de points de repères et de rencontres, typiques des parcs parisiens : des fontaines, des kiosques, des gloriettes, des bancs, de vastes espaces réservés exclusivement aux piétons…
Dans le parc, qui accueille exposants et visiteurs du monde entier, les jardins sont inspirés de la nature et des paysages emblématiques des quatre continents : bambous géants et jardins en terrasses pour l’Asie, grandes forêts pluviales pour l’Amérique, savane et grandes prairies pour l’Afrique, plantes exotiques pour l’Océanie.

C’est le bureau d’études VP & Green qui a travaillé sur l’ingénierie des structures béton et charpente métallique du Pavillon 6, de l’auvent et la conception technique des façades.

  • De 2 600 tonnes d’acier pour la construction du Pavillon 6
  • Des portées allant jusqu’à 60m recevant une toiture avec agriculture urbaine

« The Beautiful Dreamer », une oeuvre monumentale d’Arne Quinze curatée par ArtBliss Paris

Composée d’une variété de métaux, cette flore poétique et colorée, moulée dans le bronze et composée d’éléments en pierre naturelle est située entre les deux hôtels, le Mama Shelter et le Novotel, à proximité du nouveau Pavillon 6, sublimant ainsi le nouveau parvis d’entrée (porte B).

Arne-Quinze-LeBeauReveur © Dave Bruel for Arne Quinze
Arne-Quinze-Le Beau Reveur © Dave Bruel for Arne Quinze

Laisser un commentaire